Selon l’OMS, trop peu de pays taxent assez les produits du tabac

Résultat de recherche d'images pour "Organisation Mondiale de la Santé"Les gouvernements devraient augmenter les impôts pour tous les produits liés au tabac car il a plus des côtés positifs. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a annoncé d’ailleurs que l’augmentation des cigarettes et tous les autres produits du tabac ne sauveraient pas seulement beaucoup de vies, mais fournissent une quantité remarquable de fonds supplémentaires pour de meilleurs services de santé. 

Un milliard de fumeurs existant dans le monde

Il y a un milliard de fumeurs dans le monde, mais de nombreux pays ont des taux d’imposition du tabac extrêmement faibles et aucun impôt sur le tabac spécial, selon l’agence. L’introduction de cigarettes électroniques, cependant, a contribué à retarder le déclin des produits du tabac.

Surtout une hausse des prix durant la nuit qui pourrait alimenter la contrebande des produits du tabac dans les pays où les prix sont plus bas, où les produits sont vendus à des prix nettement plus élevés ailleurs. Cela pose des défis pour ceux qui luttent contre la charge croissante des maladies non transmissibles, qui dans de nombreux pays d’Afrique subsaharienne contribuent pour plus de 30% à l’ensemble des décès, selon l’analyse des données au niveau des pays de l’OMS.

6 millions de personnes meurent de maladies liées au tabac

Résultat de recherche d'images pour "cigarettes électroniques"L’OMS indique qu’il y a au moins 6 millions de personnes qui meurent de maladies liées au tabac chaque année, d’ailleurs, ce nombre devrait également augmenter d’ici 2030 si des mesures drastiques ne sont pas implantées pour arrêter ce qui est maintenant appelé l’épidémie de tabagisme. Les mesures fiscales sont améliorées, l’application de la loi plus fort et l’intensification des efforts de renoncement sont cruciales dans la région de l’Asie du Sud-Est pour protéger les gens contre les effets néfastes du tabac, selon même l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Le tabac est un des facteurs de risque de maladies non transmissibles comme les maladies cardiovasculaires, les maladies pulmonaires, le diabète et le cancer. En 2012, ces maladies ont tué 16 millions de personnes prématurément avant l’âge de 70 ans, avec plus de 80% se produisent dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire. Pendant ce temps, Douglas Bettcher, directeur du Département de l’OMS pour la prévention des maladies non transmissibles, qui a présenté le rapport annuel, a souligné qu’il avait prouvé que l’augmentation des prix de cigarettes ont conduit à la réduction de sa consommation.

Pour terminer, les maladies liées à la consommation de tabac sont une des plus grandes menaces sanitaires mondiales. Par contre, il est possible d’éviter ces maladies en allant sur le site cigaroff.com pour se documenter un peu plus.