Les utilisateurs d’e-cigarette ne doivent pas craindre la police pour fumer en public

Résultat de recherche d'images pour "e-cigarette vaping"Les gens peuvent utiliser les e-cigarettes dans les lieux publics sans crainte de la police, selon le ministère de la santé de l’Ontario. Bien que la province n’ait pas de restrictions sur les e-cigarettes jusqu’à ce que la nouvelle législation entre en vigueur en 2016. Certaines entreprises utilisent la Loi favorisant un Ontario sans fumée qui régit l’allumage des fumées régulières afin d’interdire le vaping sur leurs propriétés. 

Les règles pour fumer les cigarettes électroniques à l’intérieur des restaurants et sur les terrasses

Cependant, en plus de la position que certaines entreprises prennent, il y a aussi une idée fausse quand il vient à l’interdiction dans certains restaurants. Les règles pour fumer les cigarettes électroniques à l’intérieur de restaurants et sur les terrasses varient par établissement, avec de nombreux propriétaires pointant vers la Loi favorisant un Ontario sans fumée afin de sauvegarder leurs interdictions.

Mais les organisations de transport en commun, tels que la TTC et GO Transit, ont leurs propres règlements pour être absolument couverte, a déclaré le porte-parole de Metrolinx Anne Marie Aikins. 

Les cigarettes électroniques : interdites par la TTC

Pendant ce temps, la TTC a interdit les cigarettes électroniques, indépendamment du fait qu’ils ont en eux la nicotine, à partir de ses propriétés. Nous allons présenter un amendement de règlement à notre conseil afin de le préciser, a déclaré le porte-parole TTC Brad Ross. L’utilisation de ces dispositifs est de plus en plus fréquente et nous disons aux gens qu’elle n’est pas autorisée et nous allons demander aux gens de ne pas les utiliser.

Résultat de recherche d'images pour "e-cigarette vaping"Nous voulons éduquer et informer les gens avant que nous commencions à les sanctionner. Air Canada a déclaré qu’il ne permet pas l’utilisation des e-cigarettes sur leurs avions. Les clients ne sont pas autorisés à emballer les dispositifs dans leurs bagages enregistrés, mais peuvent les mettre dans des sacs de report, à condition qu’ils ne soient pas allumés.

Le ministère de la santé de l’Ontario sera responsable de faire respecter les restrictions de vente fondées sur l’âge des e-cigarettes à toute personne de moins de 19. Les adultes ne seront également pas autorisés à utiliser les e-cigarettes partout où ils sont interdit, même si une date d’application n’a pas encore être réglée.

Le 1er janvier 2017, la province mettra en œuvre les restrictions restantes sur l’affichage, la promotion et l’utilisation des e-cigarettes. Les inspecteurs sont des employés de l’unité de santé publics qui seront chargés d’appliquer la Loi sur les cigarettes électriques.

Mais la province parie également un niveau élevé de conformité volontaire sur la base de son expérience de la Loi favorisant un Ontario sans fumée, en favorisant l’éducation et les avertissements avant de porter des accusations.

Les amendes maximales pour les infractions d’e-cigarettes vont de 250 dollars à 100,000 dollars pour les particuliers et de 2000 dollars à 300.000 dollars pour une personne morale, selon le type d’infraction et le nombre de condamnations antérieures, les mêmes montants qui existent dans la Loi favorisant un Ontario sans fumée. Vous pouvez de plus voir cela sur le site cigaroff.com.