Les effets secondaires de la cigarette électronique : personne n’en parlent

Le nombre de personnes qui se met à la cigarette électronique n’a cessé de se multiplier depuis plusieurs années. Ces dispositifs ont commencé à gagner une grande place sur le marché, tout le monde s’en use à compter des adolescents, les femmes enceintes, les femmes allaitantes et même les sportifs qu’ils soient débutants ou séniors.

L’e-cigarette n’est pas conseillée aux sportifs

Présentés aux publics comme étant un produit ayant le potentiel de protéger les fumeurs contre les effets dangereux des cigarettes conventionnelles, les cigarettes électroniques sont commercialisés comme étant une alternative d’absorber de la nicotine sans tout de même inhaler la fumée qui risque de nuire à notre santé. Mais il se trouve que la vapeur émise par la cigarette électronique s’avère être nocif tout en irritant les cellules des tissus respiratoires, sans parler des produits chimiques qu’elles contiennent qui peuvent causer des troubles cardiaques.

Jusqu’à maintenant les effets secondaires de l’e-cigarette n’ont jamais été un sujet de débat auprès des organisations qui luttent contre le tabagisme ou les autres organisations relatives avec cela. Cependant quelques études nous ont permis de repérer quelques effets nocifs de la cigarette électronique sur la santé, une parmi ces études nous ont permis de savoir que ce dispositif n’est pas bon pour les poumons.

L’e-cigarette dispose d’un aspect irritant

Il est vrai que l’e-cigarette ne produit pas vraiment de fumée mais de la vapeur, qui résulte de la combustion de plusieurs produits dont la majorité est chimique, mais il peut nuire à la santé de nos poumons. Selon une étude, la vapeur émise par la cigarette électronique peut être la cause d’une inflammation de nos poumons ce qui lui rend donc équivaut à la fumée produite par la cigarette conventionnelle.

La vapeur de l’e-cigarette peut donc favoriser la toux (une étude qui est contradictoire avec ce que l’on a souvent entendu). Un gros fumeur peut ne pas s’apercevoir de la différence entre l’effet de la cigarette conventionnelle avec celle de la cigarette électronique, mais chez les sportifs cette différence est assez perceptible. Selon les chercheurs de l’American College of Allergy, Asthma and Immunology ou ACAAI, la vapeur émise par la cigarette électronique que plusieurs qualifient de « fumée numérique » peut-être une cause potentielle de crise d’asthme ou d’allergie. L’absence d’étude montrant les véritables effets secondaires d’un produit inhalé amplifie donc la préoccupation pour les dangers ainsi que les risques que ce produit représente.

L’e-cigarette peut entraîner une allergie

Sinon nous savons bien que la cigarette électronique contient des produits chimiques et toxiques, ces derniers qui pourront générer une allergie chez certains vapoteurs qui ne supporteront pas ces composés. L’histamine par exemple, nombreux en est allergique alors qu’elle est présente dans la cigarette électronique.

Elle peut donc entraîner une allergie qui va complexer le processus de respiration du vapoteur surtout si ce dernier est en plein exercice physique. Bref, pour l’instant aucun vapoteur ne s’est encore plaint d’une allergie grave causée par la cigarette électronique ce qui montre que le risque d’allergie est encore mince.