La fumée de la cigarette électronique est sans danger

Depuis plusieurs années, la cigarette électronique a toujours suscité la polémique au sujet de son effet sur la santé. Nombreux ont affirmé que les substances dégagées par celle-ci, que l’on trouve dans la vapeur donc, sont nocifs. Une récente étude a démontré ce jour où la vapeur de la cigarette électronique n’est rien que de l’air elle n’est donc pas dangereuse pour la santé. Un autre argument qui montre que la cigarette électronique est vraiment la solution efficace pour procéder à un sevrage tabagique.

Enfin test pour prouver l’innocuité de la cigarette électronique

Les chercheurs de la British American Tobacco ainsi que ceux de MatKet Corporation ont mené une étude concernant la cigarette électronique, plus précisément les effets nocifs de celle-ci sur la santé. Ce sujet qui depuis plusieurs années est resté une question sans réponses pour de nombreux scientifiques mais aussi pour de nombreux professionnels.

Les scientifiques se sont donc servis de robot fumeur, mais aussi des tissus respiratoires pour effectuer les tests. Les chercheurs ont donc utilisé deux types de cigarette électronique, ces deux types qui ont permis de voir si la vapeur pouvait engendrer une irritation des tissus humains ou non. Le Dr Marina Murphy porte-parole a donc affirmé qu’aucune des deux cigarettes n’ont prouvé que la vapeur émise par celle-ci était dangereuse.

Selon ce porte-parole, quoi qu’elle contienne de la nicotine, de l’humectant, du parfum ou encore d’autres substances, la vapeur produite par la cigarette électronique ne représente aucun effet sur le tissu humain. Depuis toujours, aucun institut ou encore aucun scientifique n’a publié une étude concernant la cigarette électronique et ses méfaits, cette étude menée par les chercheurs du British American Tobacco et de MatKet Corporation est donc la première à montrer que la cigarette électronique est sans danger.

La cigarette électronique est la meilleure solution pour le sevrage tabagique

Les scientifiques se sont donc servi d’un tissu respiratoire en 3D ainsi qu’un robot VITROCELL et une machine à fumer. Tous ceux-ci qui ont permis à ces chercheurs de prouver que même si l’utilisateur de la cigarette électronique utilise cette dernière fréquemment, aucun méfait n’a été détecté, l’utilisateur est toujours en bonne santé.

Ce test tombe bien car dans la ministre de la santé est sur le point d’interdire l’utilisation de cigarette électronique dans les endroits clos, une décision qui semble être un peu exagérée car l’e-cigarette est donc sans danger que ce soit pour son utilisateur encore moins donc pour l’entourage.

Contrairement à la fumée de la cigarette conventionnelle qui réduit à 12% la vie de la cellule, la fumée de la cigarette électronique n’a donc aucun méfait sur le fonctionnement des cellules de l’organisme. Enfin donc une étude pour montrer que l’e-cigarette électronique n’est pas un danger pour la santé, c’est donc la meilleure solution à opter pour se libérer de la dépendance à la cigarette.