La cigarette électronique tue 5 à 15 fois plus que la cigarette conventionnelle ?

Les résultats d’études concernant la nocivité ou non de la cigarette électronique sont tout le temps contradictoires. Si tout récemment l’on a découvert qu’elle est sans danger sur la santé que la vapeur qu’elle émet est moins dangereuse que celle émise par la cigarette conventionnelle. Aujourd’hui l’on apprend que l’e-cigarette peut être 5 à 15 fois plus nocive que le tabac.

L’e-cigarette produit du formaldéhyde

La cigarette électronique est employée par environs 3 millions de personnes en France dont la majorité est des jeunes personnes qui ne cessent de se demander l’effet de celle-ci sur la santé. La cigarette électronique comme elle est chauffée et aspirée tant de fois émet une vapeur contenant de la nicotine, cette dernière peut donc former une substance qui peut être plus nocive que le tabac. A force d’être chauffée et aspirée, la nicotine se transforme en un formaldéhyde, une substance qui s’avère être très cancérigène donc.

Pour déterminer cela, des chercheurs se sont donc servi d’une machine pour inhaler la vapeur produite par la cigarette électronique, la dose de la vapeur a été amplifiée progressivement au fil de l’expérience pour voir la quantité de formaldéhyde produite. Le formaldéhyde qui a précisé résulte de mélange entre la nicotine, l’agent chimique aromatisant, le propylène-glycol et le glycérine.

A un faible dose de vapeur, aucune formation du formaldéhyde n’a été repéré mais lorsque la vapeur à atteint une dose assez forte le formaldéhyde a commencé à faire son apparition. Il n’y a pas que la dose de la vapeur qui forme le formaldéhyde mais le voltage, pour faire chauffer le liquide donc, lui aussi contribue dans la formation du formaldéhyde. Ainsi d’après un calcul, une personne qui vapote pas moins de 3mL d’e-liquide absorbe donc aux environs de 14 milligrammes de formaldéhyde.

Vapoter ou fumer nécessite une modération

Le formaldéhyde est aussi présent dans la cigarette conventionnelle, il figure en effet parmi les 4000 composants nocives dans cette dernière. Une personne qui termine un paquet de clope par jour inhale donc aux environs de 3 mg de formaldéhyde or un vapoteur inhale aux environs de 14mg de formaldéhyde, ce qui nous montre que la cigarette électronique est plus nocive que la cigarette classique.

Tout de même selon le directeur de la division sur le tabagisme à la faculté de Médecine et de dentisterie de Londres, cette étude n’est pas vérace. A ce monsieur de rajouter que lorsque le vapoteur fume, il n’aspire pas au moment où le liquide surchauffe, car le goût produite par celui-ci est assez âcre. Bref, peu importe que ça soit vrai ou faux, il faut donc faire preuve de modération peu importe qu’on vapote ou qu’on fume.