La cigarette électronique : comment bien s’en servir ?

On ne cesse de le répéter que la cigarette électronique est la meilleure solution pour réussir un sevrage tabagique. Même si les conséquences de celle-ci sur la santé sont encore obscure nombreux l’adopte. Mais comment donc s’user de ces dispositifs pour bien réussir son sevrage.

Les cigarettes électroniques sont moins dangereuses que les cigarettes classiques

Depuis de nombreuses années, la cigarette électronique a connu un grand succès auprès de plusieurs centres de désintoxications ou encore auprès de plusieurs personnes adeptes aux tabacs. La cigarette électronique est la meilleure solution pour se libérer de la mauvaise habitude de fumer car que ce soit pour la forme, les gestuelles, les deux cigarettes se ressemblent. Tout de même, contrairement à la cigarette conventionnelle la cigarette électronique n’est pas totalement dangereuse.

Pourquoi ne disons-nous pas tout simplement que la cigarette électronique est sans danger, jusqu’à maintenant il n’y a pas encore d’étude qui prouve que l’e-cigarette est inoffensif, mieux vaut donc dire que les dangers qu’elle entraîne sont plutôt moindre par rapport a ceux qu’engendre la cigarette classique. Il est tout de même à savoir que le fait d’arrêter brusquement de fumer peut avoir des impacts plus négatifs sur la santé, c’est donc la raison pourquoi les spécialistes ou les médecins conseillent d’abord aux fumeurs de s’user des cigarettes électroniques. Avec ces derniers, la personne a toujours l’impression qu’il fume car il conserve les gestes ainsi que l’habitude mais en revanche il n’inhale pas des substances dangereuses.

Bien choisir sa cigarette et toujours avoir des consommables sur soi

Selon des études aux environs de 31% des personnes qui ont utilisé la cigarette électronique pour cesser de fumer de la cigarette n’ont plus été incité par cette dernière. Sinon parmi ces personnes qui ont cessé de fumer, 57% se sont servis de cigarette électronique, 9% ont toujours eu recours à la nicotine mais à faible dose et 34% n’étaient plus intéressé par la nicotine.

Nombreux parmi eux affirment ne plus avoir eu une envie de fumer durant six mois successifs. Certaines études démontrent que les effets des patchs ainsi que celle des cigarettes électroniques sur les personnes fumeurs en pleine période de sevrage s’avèrent être les mêmes. Cette dernière conclusion est à étudier car elle a été déduite avant 2012, l’année 2012 où les cigarettes électroniques de bonne qualité et performantes ont fait leur apparition.

Sans préciser les effets secondaires des autres composant tout comme le chewing-gum à mastiquer ou encore les patchs, les cigarettes électroniques elles ne provoquent aucun effet secondaire chez la personne qui l’utilise. Pour que le sevrage tabagique avec la cigarette électronique soit réussi, la personne devra bien choisir sa cigarette électronique, en commençant d’abord par utiliser des e-liquides contenant une faible dose de nicotine, ces derniers qui seront par la suite remplacés par des simples liquides parfumés. La chose à ne pas oublier c’est les consommables pour la cigarette car si jamais vous oublier den emporter ou encore si vous êtes à court vous pouvez encore penser à acheter une cigarette classique, ce qui ne favoriserait pas l’arrêt.