Posnania crée par Maurice BANSAY, Apsys

apsys
Posnania à Poznan en Pologne est le plus grand centre commercial le plus innovant réalisé par le groupe Apsys. Son architecture est extraordinaire, design et novateur. Le centre commercial a été inauguré le 19 octobre 2016 à Poznan.

Un centre commercial multifonctionnel

Ce centre commercial est un projet de grande envergure de par sa grande taille mesurant 100 000 m² GLA pour 300 000 m² de surface de plancher. La zone commerciale dispose également 3 300 places de parking. Ce centre commercial dispose d’un hypermarché carrefour, 40 grandes et moyennes surfaces, d’un centre de loisirs de 25 000 m² comprenant 220 boutiques, 40 restaurants, d’un multiplex 8 salles avec écrans géants et d’une technique Dolby Atmos.

Les boutiques du centre proposent des produits de qualité comme les vêtements et accessoires de mode dernière tendance internationale. On y trouve même un étage où se concentre la vente de différents textiles de qualité et haut de gamme. En outre, les enfants peuvent jouer dans la zone de jeux et les grands peuvent profiter au jeu de billards ou de bowling ou faire de fitness ou une partie de piscine.

Une architecture innovante
Sa conception est hallucinante grâce à ses façades de verre, ses vitrines événementielles de 8 m de haut, de ses allées mesurant 14 m de large ou de ses toits ouverts. Ce centre commercial est bien aménagé avec de mobilières tendances et designs, des sols en marbre, des écrans géants… À l’extérieur du bâtiment, on peut admirer les terrasses, les fontaines, les jardins d’hiver et les passerelles.
Un centre commercial construit et géré de manière écologique
Le centre commercial Posnania a été construit dans le respect du développement durable. L’ensemble des matériaux de construction sont de matériaux écoénergétiques. Par ailleurs, la gestion du centre se fait également dans le respect de l’environnement : gestion de déchets et de réduction de pollutions, utilisation de technologies vertes, existence d’un endroit spécial pour les bicyclettes… Cette zone commerciale a même reçu la mention très bien du certificat BREEAM.

Des services hauts de gamme et uniques

À part les différentes enseignes proposées par le centre commercial, Posnania offre à ses clients un amphithéâtre pour une organisation d’événements culturels, des places publiques pour des représentations ou autres happenings.

Apsys a également pensé aux passionnées de la technique et a mis en place un service digital pour les clients très connectés. Les consommateurs peuvent accéder au réseau Wi-Fi du centre commercial pour la géolocalisation des boutiques, l’emplacement du parking ou la possibilité de paiements en ligne.
En outre, Posnania met à la disposition de ses clients de service de conciergerie, des conseillers shoppings personnalisés, achats mains libres, voituriers, le service de garde d’enfant…

Bref Posnania est un centre commercial multifonctionnel moderne et innovant qui met à la disposition de consommateurs les outils et les services nécessaires pour faciliter leur shopping. Il n’est pas seulement un endroit où faire ses achats, mais il est également un endroit pour faire plaisir toute la famille.

Comment débuter avec sa cigarette électronique ?

Vous venez d’acheter une cigarette électronique ? L’usage de celle-ci n’est pas si difficile comme vous le pensez, tout de même elle nécessite quelques apprentissages. Voici donc quelques conseils sur l’utilisation de la cigarette électronique pour pouvoir en profiter de celle-ci tout en économisant son temps et son argent.

 

La batterie :

 

Une nouvelle cigarette électronique est livrée avec une batterie préchargée, l’utilisateur n’a donc plus a la recharger lors de la première utilisation, il peut tout de suite s’en servir.

 

Pile de rechange et atomiseur :

 

La pile de rechange ainsi que l’atomiseur sont les deux éléments que l’on remplace assez souvent dans la cigarette électronique. Pour ne pas être ne panne d’e-liquide ou encore en manque de charge donc mieux vaut se préparer d’avance en ayant une pile de rechange ou encore de l’e-liquide sur soi.

 

Vapoter dans la voiture

 

Il est possible de vapoter dans sa voiture, pour éviter donc de mettre à plat sa batterie ou genre, le mieux c’est d’acheter un chargeur de voiture, ou un chargeur USB ou encore un passthrough USB. Tout de même, il faut savoir tous sur sa cigarette électronique avant d’acheter des accessoires pour celle-ci.

Avoir des stocks d’e-liquide

 

Ce conseil complète l’avant-dernier, pour ne pas se retrouver à court d’e-liquide, le vapoteur doit donc avoir régulièrement sur lui un ou deux flacons d’e-liquide de rechange. Il est à savoir qu’acheter un flacon d’e-liquide en effet est plus économique qu’acheter un cartouche prérempli.

 

Choisir une dose de nicotine inférieure

 

Pour un début avec la cigarette électronique, le choix d’e-liquide est essentiel. À savoir que chaque e-liquide contient différentes doses de nicotine : haute, moyenne faible et nul, au début mieux vaut donc choisir un modèle à faible dose de nicotine. Pour un fumeur qui procède à sevrage la dose devrait être proche de celle contenue dans la cigarette conventionnelle mais pour une personne qui compte juste se mettre à la cigarette électronique mieux vaut un e-liquide à faible dose voire nul de nicotine. Il ne faut pas aussi oublier qu’au fil du temps il faudra changer d’e-liquide pour ne pas en avoir marre.

 

Inhalation de la vapeur :

 

Pour ce faire il faut prendre une grande bouffée mais d’une manière lente avec un long mais lent souffle donc pour que la vapeur soit immense. Les bouffées courtes en effet ont tendance à inonder l’atomiseur d’où la vapeur produite dans ce cas est faible.

 

Garder votre pulvérisateur au propre

 

Au bout de plusieurs séances, l’atomiseur peut être bouché par divers composants de l’e-liquide d’où pour éviter cela, l’utilisateur doit donc nettoyer fréquemment son atomiseur. Il faut également remuer plusieurs les atomiseurs pour éviter que celui-ci se bouche.

 

Éviter le goût de brûlé

 

Avant de commencer à vapoter, il faut déposer quelques gouttes d’e-liquides directement sur la tête de l’atomiseur ou encore de la bobine, puis laisser celui-ci se reposer quelques minutes après son remplissage. Cette technique permet en effet à la mèche ou encore la bobine de l’atomiseur d’absorber totalement le liquide et éviter le goût de brûlé.

Est-il envisageable d’arrêter de fumer ?

Nous connaissons beaucoup de gens qui cessent de fumer en utilisant divers appareils, mais il existe aussi des gens qui cessent de vapoter c’est-à-dire qui quitte la cigarette électronique. Nous savons tous que la cigarette électronique peut aider un fumeur à arrêter de fumer tout comme les gommes ou encore les patchs mais il ne faut pas oublier les effets secondaires de celle-ci. En outre, nous avons besoin de plus de temps mais aussi d’études pour prouver que la cigarette électronique est vraiment plus sûre que la cigarette conventionnelle.

 

La cigarette électronique entraîne deux formes de dépendance

 

 

La cigarette électronique bien que nombreuses personnes s’en servent est considérée comme étant un produit du tabac. Les fumeurs qui comptent réussir leur sevrage tabagique doivent donc choisir d’autre moyen mis à part les cigarettes électroniques s’ils veulent se libérer totalement de l’addiction au tabac. Selon Bertrand Dautzenberg, pneumologue et président de l’Office français de prévention du tabagisme, la cigarette électronique est la version électronique moins dangereuse de la cigarette conventionnelle, les risques pour la santé sont réduits. L’e-cigarette est donc 100 à 1000 fois dangereuse que le tabac, mais il contient des produits toxiques mais aussi addictifs. Tout ça pour dire que la cigarette électronique est donc une solution de moitié pour se libérer de la dépendance au tabac. L’e-cigarette entraîne deux dépendances : la dépendance à la nicotine lorsque l’on choisit les e-liquide contenant 0 à 20 mg de nicotine, mais aussi la dépendance au geste, car avec la cigarette électronique l’on conserve le geste du fumeur. Nombreux pensent que la cigarette électronique est la meilleure alternative à la cigarette conventionnelle mais en effet avec un e-liquide qui contient une forte dose de nicotine l’on ressemble à un fumeur qui termine un paquet de cigarettes par jour.

La cigarette électronique n’est pas totalement malsaine

 

 

Conseiller à des gens d’arrêter immédiatement de vapoter ne serait pas vraiment raisonnable du fait que ce n’est pas le fait de vapoter qui est malsain mais c’est le fait d’absorber de la nicotine par le biais de la cigarette électronique. Mais tout de même si vous parvenez à réussir à ne plus toucher à votre dispositif électronique durant une journée tout entière ce serait extraordinaire. Dans d’autres cas, le mieux c’est donc de réduire la fréquence d’utilisation de la cigarette électronique, ou si le fait d’arrêter ne vous plaît pas essayer juste de modérer le taux de nicotine que vous inhaler dans la vapeur de votre cigarette électronique. Pour conclure donc, pour un fumeur cesser de vapoter pourrait faire renaître l’envie de fumer d’où le mieux c’est de réduire de temps en temps la dose de nicotine que l’on inhale sans arrêter. Mais lorsque vous pensez avoir totalement oublié ce que c’est que de fumer une cigarette électronique, pensez à arrêter aussi l’utilisation de la cigarette électronique car avec des conséquences sur la santé encore floue cette dernière peut être à l’origine d’autres maladie.

 

La cigarette électronique peut être plus addictif que la cigarette classique

Bien que la cigarette électronique, couramment appelée « e-cig », soit considérée comme étant la meilleure alternative pour aider les fumeurs à se libérer de la dépendance à la cigarette conventionnelle, elle peut être plus addictive que la cigarette traditionnelle.

 

La vraie dose de nicotine dans la cigarette est inconnue

 

Il est bien vrai que dans la cigarette électronique ce n’est pas du tabac que l’on brûle mais l’e-liquide qui se compose de nicotine, d’arôme et d’autres substances. Aucune étude n’a encore montré quel type de nicotine peut-on trouver dans la cigarette électronique, à rappeler qu’il y a trois types de nicotine qui se différencie par le niveau de dépendance qu’il entraîne. Un chercheur du nom de Najat Saloba provenant de l’Université américaine de Beyrouth ainsi que son équipe a donc tenté de savoir le type de nicotine que l’on peut trouver dans la cigarette électronique. Pour ce faire il s’est donc servi de plusieurs échantillons d’e-liquides. Les résultats de l’étude ont paru dans la revue de « l’American Chemical Society Chemical Research in Toxicology », elles affirmaient que c’était la base libre de la nicotine qui était absorbée lors du « vaping » ce qui entrainerait une addiction beaucoup plus importante que cause la cigarette classique. En plus de tout cela, l’étude a aussi permis de savoir que la quantité de nicotine dans les e-liquides n’est pas équivalue a celle-ci indiquée sur l’étiquette de la bouteille mais est des fois plus élevés.

La cigarette électronique peut devenir une initiation au tabagisme

 

 

Actuellement nombreuses sont les personnes qui se mettent à vapoter même s’ils n’ont jamais fumé auparavant. L’étude a permis de savoir que pour ces personnes-là, la cigarette électronique pourrait conduite à la dépendance à la nicotine et pourrait même mener vers le tabagisme. L’action de la cigarette électronique dans ce cas-là serait contradictoire à ce que l’on entend souvent, si le-cigarette et censé être une aide pour un fumeur durant le sevrage tabagique chez les non-fumeurs il sera l’initiateur au tabagisme. Les jeunes de nos jours sont les plus nombreux à s’user de la cigarette électronique. Tant qu’aucune étude véridique et complète n’a encore été effectuée sur les composants de l’e-liquide que l’on brûle dans la cigarette électronique, l’utilisation de cette dernière ne devrait donc pas être assez fréquente. Dans ce cas, les parents devront donc surveiller leurs enfants surtout lorsque ces derniers ont atteint l’âge de l’adolescence, l’âge où les tentations sont nombreuses. Bien que jusqu’à maintenant la cigarette électronique soit jugée comme étant saines, les jeunes personnes ne devront pas s’en servir assez fréquemment.

L’e-cigarette n’est pas si saine que nous le pensons

La cigarette électronique ou « e-cigarette » ou tout simplement « e-cig » a été initialement vénérée comme étant l’alternative la plus saine et la méthode de thérapie assez efficace pour aider le fumeur à cesser de fumer. Tout de même jusqu’à maintenant, les preuves qui montrent que ces dispositifs sont inoffensifs sont encore manquantes. Malgré cela le nombre personne surtout de jeune qui s’use de ce dispositif ne cesse de s’accroître.

 

Les substances présentes dans l’e-liquide peuvent être toxiques

 

 

Il est vrai que la dose de produits chimiques toxiques libérée dans la vapeur de la cigarette électronique est assez faible que ce que l’on trouve dans la fumée de la cigarette conventionnelle, mais il est à savoir que la mise sous tension de la cigarette électronique n’est pas sans risque. Selon une étude, l’e-liquide contient de nombreux produits chimiques qui peuvent s’avérer être cancérigène dont le formaldéhyde. Ce dernier apparaît en effet lorsque l’e-liquide est chauffé à haute température, c’est-à-dire lorsque l’on utilise non stop notre cigarette électronique. Or il paraît que le formaldéhyde présent dans la cigarette électronique est plus dangereux que ce que l’on trouve dans la cigarette conventionnelle dans ces conditions (combustion de l’e-liquide à haute température). Certains pensent que le choix d’un e-liquide exempt de nicotine supprime tous les risques pour nos poumons mais aussi pour d’autres organes de notre corps mais selon une étude peu importe que l’e-liquide présente ou non de la nicotine, les autres substances dans cette solution peuvent affecter quelques cellules du tissu pulmonaire, ce qui pourrait entraîner des lésions pulmonaires ou encore des inflammations.

Le nombre d’utilisateurs de cigarette électronique ne cesse de s’accroître

 

 

Il est bien vrai que la cigarette électronique est meilleure et moins dangereuse que la cigarette conventionnelle, qu’elle nous permet de faire des économies, qu’elle renforce notre estime de soi mais comme ses risques ainsi que ses effets à long terme ne sont pas encore connus mieux vaut se méfier de ce dispositif. Tout de même nous ne sommes pas encore très sûres que tous les produits présents dans l’e-liquide soient tous nocifs car les études qui prouvent cela sont encore très peu, mais nous savons par contre que la majorité des substances dans l’e-liquide est chimique donc peuvent s’avérer être toxique. En absence d’étude conforme et exacte nous ne pouvons pas tirer de conclusion trop hâtive sur ces appareils, bref malgré cela, le nombre de personnes qui l’utilise ne cesse de s’accroître ces dernières années.

 

E-cigarettes et les e-narguilés sont “dans” qui est inacceptable pour de nombreux experts de la santé

Parce que les produits sont un cocktail dangereux de produits chimiques. Les experts avertissent des dangers de e-cigarettes et demande des règles juridiques claires.

E-narguilés et e-cigarettes: Parce qu’ils ne contiennent pas de tabac, il n’y a pas de réglementation

Cependant, les médecins et les chercheurs conviennent que l’e-cigarette est dangereuse et la poignée légale est trop laxiste. Par conséquent, les experts appellent des règles claires à nouveau. Le gouvernement veut mieux protéger les enfants contre les e-cigarettes et les e-chichas. Notons qu’ils sont toujours interdits aux mineurs cette année – que ce soit avec ou sans nicotine.

Jusqu’à présent, les cigarettes électroniques tombent dans une échappatoire, car ils ne contiennent pas de tabac. Plusieurs études montrent que les ingrédients sont nocifs pour la santé. « Chaque fois que vous vous fumez une cigarette électronique, un mélange chimique est inhalé. Surtout à la consommation continue de haute qui ne peut pas être un risque de cancer à exclure » affirme le chef de l’Unité de prévention du cancer du Cancer Research Center allemande (DKFZ), Martina Pötschke-Langer.

Experts: les substances aromatisantes sont nocifs pour la santé

Beaucoup de liquides pour les e-cigarettes contiennent selon une étude des substances aromatisantes qui irritent le système respiratoire. Même en utilisation normale, des vapeurs peuvent prendre de telles substances en quantités dépassant les limites maximales recommandées doublé. C’est pourquoi, le gouvernement exige actuellement au fabricant, entre autres choses, de mentionner les ingrédients sur leurs produits et de fixer une limite maximale pour certaines substances.

Pendant le fumage, les ingrédients sont brûlés, dans la e-cigarette, d’un liquide. Le liquide évapore seulement à une certaine température. Au cours de l’inhalation, d’aérosols atteignent les poumons, mais aucun des produits de combustion. Les liquides sont constituées de plus de 90 pour cent d’une substance de support, généralement le propylène glycol ou la glycérine. Dans les e-cigarettes, ils assurent la vapeur visible lors de l’inhalation et l’exhalation. Le goût vient des arômes, dont il existe des milliers d’innombrables saveurs comme l’ananas, le lait de poule et la menthe à la barbe à papa.

Actuellement, les e-cigarettes sont supposés sauver de nombreuses vies comme une alternative aux cigarettes normales. Comparer avec les adversaires qu’ils contrastent avec l’abstinence complète et se réfèrent à des risques pour la santé. Donc à vous de voir si genre de cigarette est mieux pour vous. Pour plus d’information, voir sur cigaroff.com.

Avantages et inconvénients des e-cigarettes


Les e-cigarettes sont une alternative viable à fumer des cigarettes normales rapidement. Comme de plus en plus de fumeurs montrent un intérêt, nous avons mis en place un aperçu des avantages et des inconvénients qui sont associés à l’utilisation d’une e-cigarette.

LES AVANTAGES

Il est plus sain – Pas de goudron, de toxines et de tabac

Une des principales raisons pour lesquelles les fumeurs se tournent vers les e-cigarettes, est parce qu’ils représentent une alternative viable et saine au tabac-combustion. Les e-cigarettes fonctionnent par vaporisation d’un liquide qui est faite à partir de la nicotine, la saveur et un fluide porteur inerte. Cela signifie que la vapeur qui est inhalée par une e-cigarette, n’a pas de goudron, le monoxyde de carbone ou l’un des autres toxines que l’on trouve dans la fumée de cigarette. Cela permet aux fumeurs de se faire vacciner agréablement de la nicotine, mais sans beaucoup de risques pour la santé associés à la consommation de tabac. L’École de santé publique de l’Université de Boston a constaté que “quelques-uns, le cas échéant, de l’un des produits chimiques dans les concentrations dans lesquelles elles ont été mesurées dans les cigarettes électroniques posent des problèmes de santé graves.”

Certains des avantages de santé déclarés de l’utilisation des e-cigarettes comprennent plus de tabac à fumer:

– Beaucoup moins de toux
– Amélioration respiratoires
– Augmentation des niveaux d’énergie
– vous vous sentez en bonne forme physique
– probabilité réduite de maladies pulmonaires

Économisez de l’argent avec l’e-cigarettes

L’un des aspects les plus intéressants de l’utilisation d’une e-cigarette par rapport à celle du tabac normal, est l’aspect financier. Bien qu’ils représentent d’abord un investissement qui peut sauver des milliers de e-cigarettes, lorsqu’il est utilisé pour remplacer les cigarettes de tabac. Ceci est parce que les cartouches de recharge avec du liquide de nicotine sont assez pas cher et durent beaucoup plus longtemps que leur adversaire du tabac, ce qui signifie que vous avez à dépenser moins d’argent pour obtenir le même coup.

Le tabagisme passif n’est pas un problème

Depuis que les e-cigarettes diffusent de la nicotine comme une vapeur, il n’y a pas le tabagisme passif important. Et la vapeur ne soit pas suspendu en l’air et également n’a pas d’odeur comme la fumée de tabac. Par conséquent, il est souvent légale d’utiliser une e-cigarette dans les endroits où il est normalement interdit de fumer des cigarettes régulières.

Il est plus propre

L’odeur de la fumée de tabac peut s’installer dans les vêtements, sur les biens personnels et dans le salon; contribuent également à bondé un cendrier. Dans l’e-cigarette tous cela n’est pas un problème. Ils ne produisent pas de cendres résiduelles ou les odeurs, veillant à ce que vous pouvez obtenir un mode de vie propre et fraîche et garde votre image de soi.

Supérieure à la gomme à la nicotine et les patchs

Une partie du problème, qui face à de nombreux qui utilisent la gomme et timbres à la nicotine, est le manque de satisfaction qu’ils y gagnent. Comme il y a un élément psychologique au cours de fumer, ce qui provoque la relaxation et la joie en tenant une cigarette et exhaler la fumée. Avec une e-cigarette peut simuler efficacement l’expérience et juste offrir cette satisfaction.

LES INCONVÉNIENTS

Santé

Bien que les cigarettes électroniques peuvent être préférables par rapport au tabac traditionnel, ils ont cependant leurs propres risques pour la santé, mais heureusement, ceux-ci sont plutôt faibles. Même si elles sont petites, c’est toujours une bonne idée de savoir ce qu’ils sont. Un risque anecdotique déclarés est que les e-cigarettes peuvent mener à la déshydratation. Pour cette raison, il est important de boire un peu d’eau, si elle est utilisée.
Les principales composantes de la plupart des liquides de nicotine sont le propylene glycol et la glycérine végétale, qui sont tous deux additifs alimentaires communs. Bien que rare, à la fois de ce qui peut provoquer une réaction allergique chez certaines personnes.
Bien qu’il existe des risques assez minimes à court terme pour la santé, mais il est intéressant de noter que les effets à long terme de l’inhalation de la vapeur produite par e-cigarettes ne sont pas connus, car il est une invention relativement nouvelle. Il y a aussi des informations contradictoires quant à savoir si la nicotine agit lui-même cancérigènes.

Gouvernement et la loi

Actuellement, la production de la plupart des e-cigarette ne sont pas soumis à la réglementation. Cela signifie que les fabricants de ces produits sont soumis à très peu de contrôle, de sorte qu’il peut être difficile à assurer que les e-cigarettes et liquides répondent à une certaine norme. Nous recommandons ainsi à utiliser une marque réputée comme parce qu’ils ne traitent que de haute qualité, des ingrédients pharmaceutiques.
Bien qu’à l’époque certains règlements en vigueur; Les organes directeurs ont un intérêt particulier à la popularité croissante des e-cigarettes dont beaucoup sont à la recherche de moyens pour introduire plus de règles. D’une part, cela ferait en sorte que le marché des e-liquides est plus sûr, mais il pourrait aussi provoquer qu’ils ne pouvaient être restreints de la même manière que le tabac, quelque chose qui pourrait voir beaucoup d’utilisateurs comme à éviter.

La e-cigarette : un nouveau mal ou alternative à tabac?

Depuis plusieurs années, l’e-cigarette (= cigarette électronique ou électrique) a fait un boom, qui se répand avec le décalage habituel en Europe rapidement. L’évaporation, telle est la devise du fabricant pour les fumeurs qui veulent mettre fin à leurs vices par l’intermédiaire d’e-cigarettes. Mais si les e-cigarettes contenant du tabac, ni nicotine, en fait sont une alternative saine ou plus sain classique est très discutable. Parce qu’on sait peu sur les essences aromatiques (liquides), qui sont vaporisés avec une bobine de chauffage intégré et la prise en charge pour le goût et l’odeur d’expérience. Dans la plupart des cas, les fabricants ne savent même pas exactement les ingrédients des liquides.

Qu’est-ce qu’un e-cigarette?

Le principe de la e-cigarette est relativement facile à expliquer: En regardant différente (souvent l’apparence de la normale cigarettes adapté) designs, le liquide est chauffé dans un «dépôt» désigné du réservoir de fluide par l’intermédiaire de la batterie. D’après les résultats de liquide chauffé dans un vapeur ou de brouillard, dont le fumeur (comme la fumée de cigarette) inhale.

Le liquide dans le coffre-fort est appelé “e-liquide”. Ces liquides sont généralement constitués de propylène glycol (E1510), le glycérol, de divers arômes alimentaires et de l’eau. Ces nicotines liquide est ajouté (amidons) dans divers mélanges, mais il y a aussi beaucoup de liquides sans nicotine (principalement via Internet) disponibles.

E-cigarette contre la cigarette

Même si les fournisseurs de e-cigarettes proposeront souvent: La cigarette électrique est en aucun cas être classés comme sain. Probablement déjà plutôt comme un moindre mal par rapport au disque malsain de la cigarette de tabac.

Ainsi, les chercheurs de l’Université d’Athènes ont soulevé que la consommation de E-cigarettes ne réduisent pas le risque de dommages aux poumons, même si les e-cigarettes augmente la résistance respiratoire de manière significative. Mais les études de Grèce indiquent également que les e-cigarettes n’ont pas d’effets néfastes sur le cœur. En outre, l’e-cigarette à la nicotine ne consiste pas en des milliers de produits chimiques (comme dans le classique “Tschik”) et le liquide de cigarettes électroniques ont aussi 500 à 1000 fois moins des substances cancérogènes.

Alors que la fonction pauvre de cœur, un rythme cardiaque élevé et une pression artérielle sont significativement plus élevé est noté lors du fumage classique, le «vapeur» (comme le tabagisme e-cigarette est aussi appelé), seule une pression artérielle légèrement élevée a été trouvé.

Des essais et d’études montrent vraiment sur les effets à long terme de e-cigarettes qui ne sont pas encore en nombre suffisant. Même les offres de différents liquides (qui sont pour la plupart importés de Chine) sont très forts en goût et la teneur en nicotine.

Dans les prochaines années, le fournisseur d’e-cigarettes sont nécessaires (avec les liquides de nicotine) pour tester leur effet sur les liquides de l’autorisation de mise sur le marché par un organisme indépendant des ingrédients – pour les consommateurs de cigarettes électroniques sûrs d’une étape nécessaire.

Est-ce de la fumée de cigarette électronique

Nous avons un éditeur convivial (son caractère fumeur têtu et incorrigible) a invité une fois pour tester l’effet de e-cigarettes et ses impressions sur notre portail de santé. Voici le résultat de l’essai d’une semaine en bref:

Initialement, le goût de la cigarette électronique est un peu étrange, mais on s’y habitue vite. Il était agréable de voir que l’envie de fumer une cigarette, est effectivement considérablement réduit, la nicotine liquide montre ainsi son effet. Une journée sans tabac est donc facilement à supporter. Un autre élément positif est bien sûr l’élimination de l’odeur des cigarettes normales et la possibilité de fumer dans les endroits où vous pouvez normalement pas fumer. L’utilisation des e-cigarettes est soumis aux droits domiciliaires.

Un dépôt de nicotine correspond à environ 1 boîte de cigarettes et a un coût de 2 euros moins cher. Apporter alors le goudron et les polluants présents dans les cigarettes déduit, puis une expérience avec e-cigarette peut être très rentable, uniquement dans le but d’analyser leur propre comportement de fumer et peut-être même de trouver la force pour la cessation du tabagisme durable “.

E-cigarettes: avantages et inconvénients

Fumé dans le monde est presque à tout âge. C’est pourquoi les gens fument, sont complexes et associé avec des dépendances sur le plan physique et psychologique. Actuellement, cependant, beaucoup de gens s’orientent vers les e-cigs. La question est: sont-ils vraiment une alternative saine à tabac traditionnel?
Environ dix pour cent de tous les décès peut être attribuée à des symptômes d’années de fumer ainsi que les additifs

Néanmoins, l’industrie du tabac est florissante régulièrement, bien que les conséquences sont bien connues. Dans une cigarette classique environ 4000 additifs sont inclus, dont à ce jour quelque 70 sont considérés comme cancérigènes. En plus de nicotine et de goudron sont également irritants et même délibérément utilisé comme des substances addictives comme édulcorants, qui devrait garder “de s’y tenir”.

Le débat sur les alternatives telles que la cigarette électrique a éclaté dans la présence de tels faits à plusieurs reprises, mais tout aussi rapidement balayé sous le tapis. La politique et économie sont angoissantes de savoir si jamais à moins qu’ils sont autorisés car ils trichent aux lois existantes. Le contexte: L’utilisation d’une e-cigarette, a été permis dans les zones où il est interdit de fumer. En effet, le développement de fumée à l’intérieur de la cigarette électronique est liée à l’évaporation et donc pas de fumée, mais la vapeur d’eau est pure. Une interdiction de la vapeur qu’il n’y a pas, de sorte que l’e-cigarette peut être utilisé partout.

Cependant, derrière elle, il y a quelque chose d’autre. Si l’e-cigarette emportent définitivement dans les prochaines années, ce qui représente des milliards d’euros d’impôts, qui sont actuellement sur le tabac (environ 14 milliards d’euros de recettes fiscales par an). Cela dit, cependant, beaucoup plus grande thérapie et des coûts de suivi sont rencontrés dans le domaine médical et devront faire face à l’avenir les coûts de l’assurance-santé en hausse, qui se déroule dans l’esprit de la planification à court de temps qui ne prend pas les entreprises et les politiciens. Sur un succès national de remplacement potentiellement plus sain que personne ne soit vraiment intéressé dans ces domaines.

Quelques avantages évidents pour tous les fumeurs qui passent à la e-cigarette

1. Pas de goudron, pas de tabac classique, pas de polluants: Grâce à l’utilisation de “tabac liquide”, il contourne à de nombreux polluants connus et additifs addictifs. L’e-cigarette peut être une option beaucoup plus sain, composé de la nicotine. Évaporer toute la saveur et un liquide porteur. Passer de cigarettes traditionnelles à cigarettes électroniques, il en va non seulement lui-même mais aussi tous les gens autour de lui en termes de santé une grande faveur, parce que passive nocif de fumer est une chose du passé.

2. La E-cigarette est plus sain, selon les études: c’est pourquoi la toux du fumeur et le risque de maladies pulmonaires sont bruyants des premières études.

3. L’odeur individuelle: Il existe différentes variétés de remplissage liquide comprenant de goût individuel et le sens de l’odeur. La technique et l’odeur rappelle celle des narguilés et crée une atmosphère agréable, qui ne peut pas nécessairement dire de l’odeur de cigarette froide. Ainsi, habillement, le logement, les voitures et autres ne sont plus affectés plus par la fumée de tabac puante typique.

4. Merci à E-cigarette car maintenant, on peut fumer complètement libres: Bien que les cigarettes électroniques ne peuvent être offerts comme moyen thérapeutique dans la forme de la cessation du tabagisme. Les résultats parlent d’eux-mêmes ici. Avec les e-cigarettes également, les fumeurs dépendants peuvent arrêter plus facile, puisque l’utilisation et la sensation est complètement différente. Aussi, il y a beaucoup moins d’additifs ou substances addictives dans le remplissage de liquide. Ces soi-disant recharges sont également disponibles sans nicotine, pour ceux qui ne veulent pas le «fumer» dans la société ronde à manquer ou se sentent déjà pas de dépendance, mais manquer le sentiment de la cigarette sur le balcon le soir.

5. économiser de l’argent grâce à des e-cigarette: fumer de la cigarette électronique est moins cher. Le fait qu’aucun impôt sur le liquide-tabac appliquent, le coût-recharges converti en un paquet classique selon le fournisseur entre deux et maximum de quatre euros.

Ce qui reste du côté des inconvénients?

1. Les e-cigarettes ne sont pas une panacée pour être sans fumée. La variante la plus saine demeure, de ne pas fumer et de ne pas vaporisé. Toutefois, selon l’état actuel des connaissances est la vapeur de l’option beaucoup plus sain par rapport à la consommation de tabac traditionnel. Cela signifie que, en dehors du fait que les recharges coûtent moins d’argent et en utilisation normale vont continuer à consommer de la nicotine, le fait échec à d’autres inconvénients.

2. Il est donc pas étonnant que les cigarettes électroniques sont des friandises afin que des mystérieuses de la politique et de l’économie, et donc bien sûr être un peu trompeuse. D’une part, ne veulent pas renoncer à la taxe et d’autre part, il faut jusqu’à un certain degré de dépendance et les maladies qui en découlent, de sorte que certains groupes de l’industrie pharmaceutique peut continuer à exister.